De cette administration omnipotente est issue une correspondance abondante (tenue en Français et en Allemand) avec la préfecture du Finistère. La multitude et la diversité des sujets traités sont révélatrices du climat de contrôle permanent et de la répression exercée : permis de circuler, surveillance, persécutions, spoliations, programmation des cinémas, envoi de marchandise, réquisition, arrestations, marché noir, transfert de prisonniers, exécutions etc... Il s’agit d’un témoignage direct du quotidien pendant la guerre, qui permet de mieux appréhender les conditions de vie des Finistériens sous l'occupation.

La correspondance de la feldkommandantur a été versée aux Archives départementales par le Cabinet du Préfet (versement 200 W). Cette correspondance est progressivement numérisée et mise en ligne par le Service des Archives départementales. Les images sont consultables directement dans le répertoire du versement 200 W. La recherche est facilitée par le relevé détaillé de chaque courrier également consultable en ligne. A ce jour deux séries sont consultables : la correspondance de la feldkommandantur vers le préfet allant du 20 octobre 1940 au 5 mai 1941,  et la correspondance du Préfet vers la feldkommandantur allant du 5 novembre 1940 au 27 juin 1941. De nouvelles mises en ligne auront lieux dans les prochains mois.

Images du quotidien