Penmarc'h (projet non réalisé)

Projet de phare de Penmarc'h (non réalisé) (26 S 324 1)D’une hauteur théorique de 54,20 mètres depuis le sol jusqu’à la plate-forme de sa lanterne, l’ouvrage doit succéder au phare édifié en 1835 dans la commune de Penmarc’h, au nord est du petit port de Saint-Pierre. Sa construction est rendue nécessaire par l’impossibilité technique d’exhausser la tour du premier ouvrage de près de 20 mètres, afin d’y placer un fanal électrique.

Les études et les plans du nouveau phare sont approuvés le 25 mai 1892 par l’Administration…, et abandonnés définitivement en décembre de la même année, au profit d’un projet plus ambitieux encore : un phare octogonal de 66, 23 mètres de haut, situé à quelque 120 mètres plus à l’est du phare existant.

La construction de cette nouvelle tour est rendue possible grâce au don posthume d’Adélaïde-Louise Davout, fille de Louis Nicolas Davout (1770-1823), maréchal d’Empire et prince d’Eckmühl. Selon le vœu de la donatrice, le nouveau phare de Penmarc’h, érigé entre 1893 et 1897, portera le nom du titre de noblesse de son père. (voir aussi article sur le phare d'Eckmühl)

 

 

Pour en savoir plus sur le projet de phare de  Penmarc'h, consultez nos collections de plans

 

 

Plans du projet non réalisé de Penmarc'h

Plans

Retour à la carte des phares

Retour à la carte des phares