Les Moutons (Fouesnant)

Les Moutons (26 S 230 1)Le phare est édifié entre 1877 et 1879 sur l’Île aux Moutons, autrement nommée Moalez ou Moal Enez (l’Île Chauve, en langue bretonne). Cet îlot rocheux et engazonné de 400 mètres de long, se situe à mi-chemin entre le port de Concarneau et le centre de l’archipel des Glénan, auquel il appartient.

Le lieu servant de pâture, et rien ne semblant possible par la négociation, l’emprise nécessaire au chantier est finalement obtenue par voie d’expropriation. L’administration confie ensuite l’exécution du projet à l’entreprise concarnoise Martineau.

Les plans reprennent le schéma classique d’une vaste maison-phare : une tour carrée de 17 mètres de haut, coiffée de sa lanterne et flanquée d’un corps de logis équipé d’une cuisine, d’une salle à manger et de trois  chambres à l’étage. Une quatrième chambre y est aménagée à l’usage exclusif de l’ingénieur de passage.

La réception provisoire des travaux est prononcée le 14 novembre 1878. Le phare est mis en service le 1er janvier de l’année suivante. Il est automatisé en 1983 et télé-contrôlé depuis Concarneau. La lampe halogène qui équipe sa lanterne émet un feu à deux occultations et à six secteurs rouge, vert et blanc. Sa portée est de 15 milles. Le phare des Moutons n’est pas ouvert à la visite.

 

Pour en savoir plus sur Les Moutons, consultez nos collections de plans et documents figurés

 

 

Documents figurés

Lien vers plans relatifs au phare des Moutons

Plans d'origine

Retour à la carte des phares

Retour à la carte des phares