La numérisation de la correspondance entre la Préfecture du Finistère et la Feldkommandantur 752 se poursuit. La période allant du 26 juin au 26 novembre 1941 est désormais consultable sur le portail internet des Archives départementales.

Témoignage direct des conditions de vie sous l’occupation, cette correspondance permet d’appréhender l’histoire de la Seconde Guerre mondiale sous un angle différent, notamment par une mise en perspective des faits historiques et  des parcours individuels. Economie, santé, persécution, réquisition, prix des légumes, laissez-passer, programmation des cinémas, arrestation du directeur des Archives départementales…, le champs couvert par cette correspondance est encore une fois très vaste et offre une meilleure compréhension du quotidien pendant l’occupation.

Plus particulièrement, les courriers relatifs à l’identification et à la spoliation des biens juifs se multiplient à partir de l’été 1941, après la promulgation le 22 juillet de la loi sur « l’aryanisation » de l’économie. Cette mise en ligne complémentaire d’images numérisées permet ainsi de retracer la mise en œuvre et les premières conséquences des lois antijuives dans le Finistère jusqu’à la fin novembre 1941.

Pour rappel, la consultation se fait directement dans le répertoire du versement 200 W. La recherche est facilitée par le relevé détaillé de chaque courrier également consultable en ligne. La page dédiée au Finistère sous l’occupation est également un point d’entrée dans ce corpus.